Le prix que nous payons pour plaire à tout le monde

en Développement personnel

perdre ses rêves pour plaire aux autresCertaines personnes ne vont pas aimer ce que vous dites.

Certaines personnes vont vous juger.

Certaines personnes vont réprouver.

Passionnément.

Certaines personnes vont vous mentir.

Certaines personnes vont abuser de votre confiance.

Certaines personnes vont vous ignorer.

Constamment.

Certains diront des mots durs.

Certains vont rejeter la faute sur vous.

Certains vont faire des ragots à propos de vous.

Sans relâche.

Et puis il y a vous.

Au milieu de tout cela.

Et vous pourriez réajuster vos propos.

(En espérant obtenir leur approbation.)

Et vous pourriez perdre votre voix le long du chemin.

Et vous pourriez adapter votre style.

(En espérant gagner leur confiance.)

Et vous perdriez votre brio en chemin.

Et vous pourriez changer ce que vous faites.

(En espérant éviter le jugement.)

Et vous perdriez vos rêves en chemin.

Mais sachez que vous perdre vous-même

est un prix trop élevé à payer

dans une vaine tentative de calmer leurs voix rudes,

gagner leur respect et arrêter le jugement.

C’est un prix trop élevé pour vous.

Et un prix trop élevé pour nous.

Parce que nous et vous,

nous avons tous besoin de votre voix, vos idées, votre brio,

votre point de vue, votre créativité, votre travail

pour faire de ce monde un monde meilleur.

 

Avez-vous déjà essayé de gagner la confiance de quelqu’un au détriment de ce que vous étiez vous-même?

Avez-vous déjà essayé d’être quelqu’un d’autre dans le but de plaire à quelqu’un?

Faites-moi savoir dans les commentaires comment vous avez remarqué que vous étiez en train de vous perdre vous-même. Et dites-moi ce que vous avez fait pour vous recentrer sur vous-même.

Photo galaxies and hurricanes

{ 9 commentaires… laissez un commentaire }
  • foulon hervé Mar 10, 2015

    Tsveti,
    On est tous venu pour briller sur la terre mére!!!
    COACH CARTER Francais Scene culte : Quelle est votre …

    Vidéo pour « notre peur la plus profonde »▶ 1:53

    http://www.youtube.com/watch?v=ircu63Gi0T0

    1 janv. 2012 – Ajouté par MyLordJohan
    « Notre peur la plus profonde n’est pas d’être inapte notre peur la plus profonde est d’avoir un pouvoir
    Parfois le silence et d’or et la parole d’argent…..Au plaisir de vous renconter pour échanger ,Merci pour se que vous faite pour l’humain…. Hervé Nantes

    Répondre
  • marianna Mar 10, 2015

    Bonjour, quand on est amoureuse on se perd aussi, pour plaire à un homme. Je suis assez authentique mais avec les hommes j’ai encore du travail à faire pour rester moi-même. J’ai eu à faire à une thérapie et une longue solitude, j’ai retrouvé mon équilibre, complètement détaché de la dépendance.

    Répondre
  • Nadine Mar 11, 2015

    Tsveti,
    Oui, j’ai accepté de me mettre entre parenthèses pour obtenir le fruit d’une promesse qui m’avait été faîte. J’ai accepté de trop nombreuses « plaisanteries » visant à me dévaloriser auprès de sa famille, y compris son fils vivant avec nous. J’ai cherché à m’adapter, à devenir aussi laxiste, tout en affrontant seule toutes les responsabilités, y compris l’éducation de son enfant quand j’attendais qu’il veuille bien me donner celui qu’il m’avait promis.
    J’ai mis « de l’eau dans mon vin » comme on dit car selon ma mère je suis trop exigeante, trop indépendante, trop responsable, … trop autoritaire, surtout maintenant, quand je rejette ses jugements, ses critiques, ses directives déguisées en conseils.
    J’ai supporté des accusations injustes : je l’ai choisi lui uniquement comme géniteur, je lui aurais « refilé » le bébé et il aurait dû s’en occuper comme avec son ex-femme et leur fils parce que j’aurais été trop occupée, …
    Désormais, je revendique mon indépendance de pensée, d’action et de vie.
    Aujourd’hui, j’espère pouvoir reprendre bientôt ma liberté même si mon rêve le plus cher ne pourra jamais se réaliser.
    C’est un AVC (alors que j’étais « trop jeune ») qui m’a décidée à envoyer promener ce qui m’a toujours empêchée d’avancer, d’évoluer vers mon rêve.
    Il est un peu trop tard pour réaliser mon rêve mais j’ai l’espoir de trouver un jour un équilibre de vie, même, pourquoi pas, une véritable âme soeur.
    Merci pour vos pensées positives

    Répondre
  • Benoît Mar 15, 2015

    Je crois que je sais ce dont il est question ici et que je comprend le sérieux de la condition de quelqu’un qui n’arrive pas à s’affirmer.

    Je me doute aussi du peu d’estime personnelle que peut avoir quelqu’un qui se met à discourir comme ses détracteurs ou à trop vouloir se mettre dans leur peau. Pour les comprendre, les aimer. Ceux qui ne peuvent comprendre, qui ne peuvent faire face à la critique et qui nivèlent toujours vers le bas. (qu’en sais-je)

    Ça ne reste toujours qu’un avis, mais je crois que j’ai des choses à dire là dessus.
    À la première question je répondrais : Oui, j’ai déjà gâché ma santé pour me faire des amis. En fait plus pour me faire des amis en santé que pour me faire des amis puisque je leur disais des choses qui leur déplaisait. La raison, qu’ils n’étaient pas prêts à entendre à propos de consommation de drogue.
    À la seconde question je réponds par: Oui, c’est plus récent en plus et de toute façon je n’ai pas d’atomes crochus avec cette personne, je croyais que cela lui ferait du bien si j’offrais de mon temps à une activité qui me déplaît et qui lui plaît, que c’était la chose à faire en toute générosité et je me suis trompé.

    Je sais, mon résonnement a l’air tordu, mais il m’arrive de penser ainsi.
    Je me sens perdu lorsque je dois obéir, lorsque je dois… qu’il faut que je suive sans y réfléchir. Je suis perdu quand je me sens perdu chez moi et que je suis dans les affaires de quelqu’un d’autre, c’est donc souvent ici.

    Répondre
  • Aimee josua Mar 24, 2015

    tout ce vous Venez d’ecrire je l’ai vaincu.

    Répondre
  • Karina Juin 12, 2015

    Bonjour
    Oh oui, je sais ce dont vous faites allusion, s adapter aux autres pour être accepter , et se perdre à force de vouloir se sortir de ce fonctionnement et retrouver SA personnalité
    Je le vis depuis de nombreuses années je pense et cela m a amené à faire une grosse depression ,

    Merci pour vos citations et ces échanges , cela m aide beaucoup

    Répondre
  • Maestro Deco Juin 17, 2015

    Le plus souvent nous somme confrontés à des personnes qui nous sont totalement opposées mais nous voulons leur plaire, et là on se retrouve entrain d’adopter un comportement qui n’est pas le nôtre.sachons tous que la finalité dans ce mensonge est qu’on se retrouve seul,abandonné par ceux à qui on a voulu plaire mais surtout par ceux qui nous aimaient vraiment sans condition

    Répondre
  • aurélie Août 1, 2015

    bonjour, depuis toute petite je me sens en trop, gênante et on ne me fait jamais confiance! j’ai fait de l’anorexie pour montrer à ma famille que j’avais besoin d’affection, à 18 ans mon mari est venu habiter avec moi, nous nous sommes mariés avec un entourage qui n’exprimait pas réellement son bonheur, on a eu notre fille, puis projet de maison et naissance de notre fils et là catastrophe mon mari aussi perd confiance en lui car pas assez bricoleur pour eux, on le faisait passer pour un fainéant, problèmes de couple et là il se met à boire et un soir trop dur pour nous, il part dans le camion des pompiers, rencontre la 1ère psy, puis se fait retirer son permis et là il décide de se faire soigner! ma belle-mère remet la faute sur moi , s’en suit la naissance de notre 3 ème fille un grand bonheur mais pas d’argent pour bien vivre, je tiens je tiens mais je cherche la force de continuer pour ma famille et retrouver mon optimisme que j’avais perdu! je commence par l’hypnose, le lacher prise, les pensées positives, les prières et la thérapie quantique récemment! cela m’aide beaucoup et je vais beaucoup mieux ainsi que toute ma petite famille! c’est tout ce qui compte! et les manipulateurs, les détracteurs de notre vie on apprend bien à faire face et si on continue comme ça! rien ne nous arrêtera!
    Voilà en résumé où cela nous a mené de vouloir plaire aux autres mais les mauvaises expériences permettent aussi parfois de grandir et de devenir plus forts face à des gens qui ne nous aimeront jamais pour ce que nous sommes et non pour ce qu’ils voudraient qu’on soit!

    Répondre
  • Benoît Sep 27, 2016

    Il existe tant de variantes dans le monde que de lui plaire dans son entièreté se révèle un défi trop grand, trop étouffant pour une poussière d’étoile.

    Et puis lorsqu’on défend un point de vue et qu’à la simple évocation de son contraire chez quelqu’un d’autre, on change d’avis… ne parait t’on pas pour un hypocrite? D’un autre côté, ça ne veut pas dire nécessairement d’écouter le troupeau à tout coup…

    Je me sens un peu comme le type qui lance une phrase négative dans un site de pensées positives, je ne serai pas aimé… J’espère moi aussi faire réfléchir quelqu’un.

    Hé hé hé!

    Répondre

Laisser un commentaire