croyances

évoluer Cultiver un état d’esprit de développement permet à chacun de progresser dans son développement personnel. La perception de ses propres capacités par chaque individu joue un rôle clé dans sa motivation et sa réussite.

Selon Carol Dweck, professeur en psychologie sociale à Stanford et auteur de « Changer d’état d’esprit : Une nouvelle psychologie de la réussite », il y a deux types d’état d’esprit – l’état d’esprit fixe et l’état d’esprit de développement.

Les individus à l’état d’esprit fixe se disent que leur intelligence et leurs aptitudes sont ce qu’elles sont et que leurs résultats dans la vie ne viennent que prouver leurs compétences. Ils ne croient pas qu’ils puissent s’améliorer.

Les gens avec un état d’esprit de développement pensent qu’il est toujours possible de s’améliorer et de progresser en faisant des efforts et en essayant de nouvelles stratégies.

Mais comment accroitre votre état d’esprit de développement ? Voici quelques suggestions : Lire la suite…

La joie de vivre - 7 conseils pour une vie heureuse

« Le bonheur n’est pas quelque chose de prêt à l’emploi. Il découle de vos propres actions. » -Dalaï Lama

Quels rêves, désirs, sentiments ou besoins avez-vous écartés? Et si vous suiviez vos rêves, est-ce que ça changerait votre vie ?

Vous êtes le pilote de votre vie et en l’explorant, vous avez le choix sur les chemins à prendre. Les personnes que vous rencontrez pendant ce voyage peuvent influencer votre vie, mais vous gardez toujours le contrôle.

Les idées ci-dessous peuvent vous aider à créer plus de joie dans votre vie:

1. Racontez une nouvelle histoire.

Quelle est votre histoire actuelle? Si elle ne vous fait pas vous sentir bien quand vous la racontez, alors arrêter de la racontez. Au lieu de cela, racontez une histoire qui vous fait sentir inspiré et positif. Peut-être que vous n’avez pas encore trouvé votre vocation. Vous pouvez changer cela.

Qu’avez-vous toujours voulu faire dans la vie, mais vous avez eu trop peur d’essayer? Quelles sont les activités tout au long de votre vie, qui vous ont donné le plus grand sentiment d’accomplissement?

Si vous pouviez tout faire dans la vie, que feriez-vous ? Qu’entreprendriez-vous pour faire un pas de plus dans cette direction?

2. Laissez la place aux pensées qui vous font sentir bien.

Parfois, nous perdons le contrôle de nos pensées. Lesquelles des 60.000 pensées que vous avez au cours de chaque journée sont anxieuses, critiques, défensives, ou frustrées? Lire la suite…

attitude positive

Il y a deux façons de regarder la vie. La première est de penser que les miracles n’existent pas et que tout ce qui se trouve autour de nous n’est qu’une chaîne de coïncidences. L’autre est de voir des miracles tout autour de nous et de savoir que chaque situation, chaque pensée, émotion ou réaction signifie quelque chose de spécial. Chacune des deux voies implique des résultats différents, une vie différente. Lire la suite…

Les mots qui vous empêchent de réussirQuels mots choisissez-vous? Créent-ils du bonheur ou le réfutent-ils? Est-ce que vous faites des déclarations positives ou négatives?

Les mots sont puissants. Ils peuvent créer ou ils peuvent détruire. Même les petits mots que vous chuchotez dans un souffle peuvent vous blesser ou vous sauver. Votre capacité d’écrire une histoire de vie heureuse dépend de votre langage. C’est votre expression verbale intérieure et extérieure qui rend votre joie possible, qui fixe un objectif à votre vie et qui l’imprègne de vitalité.

Aujourd’hui, je vous mets au défi de choisir vos mots à bon escient. Il est temps d’arrêter de dire … Lire la suite…

se libérer des croyances limitantes et pensées négatives

La plupart des gens ne réalisent pas que beaucoup de nos croyances sur le monde ne sont pas tout à fait vraies. Elles sont formées par des pensées répétées et la seule raison pour laquelle elles ont du poids, c’est parce que vous avez décidé ou accepté qu’elles soient vraies.

Il y a beaucoup de croyances limitantes collectives que vous avez probablement déjà acceptées:

  • Le travail est une corvée
  • Le mariage vous transforme en vieille personne ennuyeuse
  • Le temps c’est de l’argent
  • Une fois que vous êtes adulte, la vie n’est plus amusante, il n’y a que des responsabilités
  • Les rêves ne sont pas pratiques

Et il y a probablement beaucoup de croyances limitantes personnellement acquises, que vous avez recueillies à travers vos propres expériences uniques. Quoi qu’il en soit, la plupart des croyances sont formées inconsciemment, sans que nous le sachions. Nous n’avons pas nécessairement décidé d’accepter ces croyances. Lire la suite…

Croyances limitantesQu’est-ce qu’une croyance? C’est un sentiment de certitude à propos de ce que quelque chose signifie. Le défi est que la plupart de nos croyances sont des généralisations de notre passé, basées sur nos interprétations d’expériences douloureuses et agréable. Souvent, nos croyances sont de fausses interprétations des événements passés.

Les croyances limitantes servent de filtres à notre réalité. Nous voyons la réalité d’une manière différente des autres parce que nous avons des croyances différentes de celles d’autres personnes. La même situation est perçue différemment par des personnes différentes. C’est pourquoi, la situation que nous trouvons drôle pourrait être totalement déprimante pour les autres.

Nous créons des croyances car elles simplifient nos vies. Lire la suite…

L’homme peut accomplir tout ce que son esprit peut concevoir et croire.

—Napoleon Hill

Je ne peux pas ou l'élephant enchaîné

Je voudrais partager avec vous cette histoire écrite par Jorge Bucay, qui montre que souvent nous sommes prisonniers de nos pensées et de nos croyances.

« Quand j’étais petit, j’adorais le cirque, et ce que j’aimais par-dessus tout, au cirque, c’était les animaux. L’éléphant en particulier me fascinait ; comme je l’appris par la suite, c’était l’animal préféré de tous les enfants. Pendant son numéro, l’énorme bête exhibait un poids, une taille et une force extraordinaires… 

Mais tout de suite après et jusqu’à la représentation suivante, l’éléphant restait toujours attaché à un petit pieu fiché en terre, par une chaîne qui retenait une de ses pattes prisonnière.

Mais ce pieu n’était qu’un minuscule morceau de bois à peine enfoncé de quelques centimètres dans le sol. Et bien que la chaîne fût épaisse et résistante, il me semblait évident qu’un animal capable de déraciner un arbre devrait facilement pouvoir se libérer et s’en aller.

Le mystère restait entier à mes yeux.

Alors, qu’est ce qui le retient ? Pourquoi ne s’échappe-t-il pas ? A 5 ou 6 ans, j’avais encore une confiance absolue dans la science des adultes. J’interrogeai donc un maître, un père et un oncle sur le mystère du pachyderme. L’un d’eux m’expliqua que l’éléphant ne s’échappait pas parce qu’il était dressé.

Je posais alors la question qui tombe sous le sens : Lire la suite…