Pourquoi méditer ? Les bénéfices de la méditation.

en Bien-être

Pourquoi méditer? Les bénéfices de la méditation.

On parle de plus en plus d’effets positifs et de bénéfices de la méditation. J’ai décidé de faire ma recherche sur le sujet dans les articles de Deepak Chopra, auteur célèbre de nombreux livres sur le développement personnel, la spiritualité et la médecine alternative. Voilà ce qu’il nous révèle…

Pendant la majeure partie de notre vie éveillée, nos esprits sont engagés dans un dialogue interne continu dans lequel le sens et les associations émotionnelles d’une pensée déclenchent l’autre. Nous entendons un extrait de la musique et tout à coup nous pensons à la première fois que nous avons entendu cette chanson avec un/e ex copain/copine et comment cette relation a pris fin. Si nous gardons toujours la douleur émotionnelle de cette fin de relation, ces sentiments peuvent émerger à tout moment et notre esprit plonge dans  la critique, l’apitoiement sur soi, ou le souci de l’avenir.

Toute la journée, notre esprit ressasse des histoires qui concernent notre travail, notre santé, nos finances, notre famille, ou le drôle de regard que le commis du magasin nous a donné. Souvent, nous ne sommes même pas conscients de la bande sonore interne qui bat son plein dans notre esprit, et pourtant c’est la plus grande source de stress dans nos vies.

Bien que l’esprit soit capable de créer des histoires de vie positives, il a ce que les neuroscientifiques appellent un biais de négativité, une tendance à accorder plus d’attention aux expériences négatives que positives. Le biais de négativité a évolué comme un instinct de survie il y a des millions d’années, lorsque nos ancêtres portaient beaucoup plus d’attention à éviter les menaces potentielles qu’à chercher une récompense. S’arrêter pour savourer un délicieux repas ou admirer un coucher de soleil paléolithique aurait utilisé des ressources attentionnelles précieuses, laissant nos ancêtres plus vulnérables aux attaques d’un prédateur. Ceux qui ont survécu et transmis leurs gènes accordaient beaucoup d’attention au danger. Leur héritage est un cerveau qui est prêt à se concentrer sur les expériences négatives et a tendance à rester dans des modes de pensée conditionnés, revenant encore et encore à des pensées d’anxiété, de dépression et de limitation.

Les bénéfices thérapeutiques de la méditation

La méditation est l’un des meilleurs outils dont nous disposons pour contrer le biais de négativité du cerveau, libérer le stress accumulé, favoriser les expériences et les intentions positives, et profiter de la tranquillité de la conscience au moment présent. Un grand nombre de recherches a établi que d’avoir une pratique régulière de la méditation produit des effets tangibles sur la santé mentale et physique, y compris:

  • Diminution de la pression artérielle et hypertension
  • Baisse du taux de cholestérol
  • Réduction de la production des «hormones du stress», dont le cortisol et l’adrénaline
  • Utilisation plus efficace d’oxygène par le corps
  • Augmentation de la production de la DHEA – hormone anti vieillissement
  • Amélioration de la fonction immunitaire
  • Diminution de l’anxiété, la dépression et l’insomnie

Voyons plus en détail comment la méditation bénéficie au corps et l’esprit.

La méditation réduit le stress et l’épuisement

Chronique, le stress non maîtrisé peut vous rendre malade et accélérer le vieillissement. Comme de nombreuses études scientifiques l’ont prouvé, un stress prolongé peut contribuer à l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques, les ulcères d’estomac, les maladies auto-immunes, l’anxiété, le cancer, l’insomnie, la fatigue chronique, l’obésité, la dépression et le vieillissement accéléré.

Dans la méditation, votre corps libère le stress et inverse les effets de la réponse ¨fuite ou lutte¨ – cet ancien instinct que nous avons tous soit de fuir le danger perçu, soit  de se battre. Conçu comme un mécanisme de protection à court terme, ¨fuite ou lutte¨ incite notre corps à accélérer notre rythme cardiaque, augmenter notre taux de sucre sanguin, supprimer notre système immunitaire, réduire la production d’insuline, pomper les hormones de stress comme l’adrénaline et le cortisol, et réduire le sang fourni à nos organes digestifs.

Toutes ces réactions se produisent afin que notre corps puisse se concentrer sur soit s’enfuir au plus vite, soit rester pour se battre. Bien que peu de gens soient confrontés aux menaces corporelles, beaucoup vivent dans un état prolongé de ¨lutte ou fuite¨, générant le stress en réponse au trafic perturbé, à la critique d’un conjoint ou à un désaccord.

La méditation régulière dissipe le stress accumulé et cultive un état d’éveil au repos. De nombreuses études convaincantes montrent le pouvoir de la méditation pour soulager le stress et favoriser le calme intérieur. Par exemple, une étude de 2011 publiée dans le Journal de la médecine alternative et complémentaire basée sur les évidences (Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine Journal) a constaté que les travailleurs à temps plein qui ont passé quelques heures chaque semaine à pratiquer la méditation de pleine conscience ont rapporté une diminution significative du stress au travail, de l’anxiété et d’humeur dépressive.

La méditation améliore votre concentration, votre mémoire et votre capacité d’apprendre

Comme les chercheurs l’ont constaté, la méditation peut vous aider à puiser dans le plus profond de votre cerveau pour se concentrer, apprendre et s’adapter. Alors que les scientifiques croyaient qu’au-delà d’un certain âge, le cerveau ne pouvait plus changer ou se développer, nous savons maintenant que le cerveau a une qualité connue, la plasticité, qui lui permet de faire pousser des nouveaux neurones et de se transformer tout au long de notre vie.

La méditation est un outil puissant pour éveiller de nouvelles connexions neuronales et même transformer les régions du cerveau. Une étude récente menée par l’Université de Harvard et le Massachusetts General Hospital a constaté que, après seulement huit semaines de méditation, les participants ont connu une croissance bénéfique dans les zones du cerveau associées à la mémoire, l’apprentissage, l’empathie, la conscience de soi et la régulation du stress (l’insula, l’hippocampe et le cortex préfrontal).

En outre, les personnes qui ont pratiqué la méditation ont signalé une diminution de l’anxiété et un plus grand sentiment de calme. Cette étude ajoute à la masse croissante de recherches sur la plasticité extraordinaire du cerveau et sa capacité à changer les modes habituels de stress.

De nombreuses autres études apportent la preuve de la valeur de la méditation dans l’amélioration de la capacité à rester concentré dans un monde rempli de distractions et de demandes croissantes de notre attention. Par exemple, les recherches menées par UCLA Mindful Awareness Center ont montré que les adolescents et les adultes atteints de Trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) qui ont pratiqué diverses formes de méditation pendant huit semaines seulement, ont amélioré leur capacité à se concentrer sur les tâches, même si des tentatives de distraction ont été faites.

La méditation vous permet de créer des relations amoureuses plus harmonieuses

Lorsque vous vous sentez équilibré et centré, il est beaucoup plus facile de répondre avec conscience plutôt que de réagir de manière impulsive ou de dire quelque chose qui crée la toxicité dans vos relations. La méditation cultive l’équanimité et la compassion, vous permettant d’être présent avec celui/celle que vous aimez, avec un client ou avec un collègue et vraiment écouter ce qu’ils disent et ce de quoi ils ont besoin.

Lorsque vous méditez sur une base régulière, vous développez ce qui est connu comme “la conscience de témoin” – la capacité à calmement et objectivement observer une situation, à remarquer lorsque vous êtes provoqué, et de choisir consciemment comment vous voulez répondre. La capacité à être présent et conscient est extrêmement précieuse dans toute relation.

La méditation améliore votre créativité et votre capacité à résoudre les problèmes

Nous avons chacun quelques 60 000 à 80 000 pensées par jour – malheureusement, la majorité d’entre elles sont les mêmes pensées que nous avons eues hier, la semaine dernière, et l’année dernière. L’esprit a tendance à se limiter aux boucles de pensées répétitives qui restreignent les possibilités d’avoir des nouvelles idées et de l’inspiration. La méditation est une pratique puissante qui permet d’aller au-delà des modes habituels et conditionnés de la pensée dans un état de conscience élargie. Nous nous connectons à ce qui est connu comme le champ de possibilités infinies ou pure potentialité, et nous nous ouvrons aux nouvelles perspectives, à l’intuition et aux idées.

De grands innovateurs, des athlètes et d’autres personnes très performantes ont décrit cet état comme “être dans le flux”, être au bon endroit au bon moment, ou être en état de grâce. Le temps semble s’être arrêté et au lieu de se battre et d’essayer de forcer les choses se passer, tout ce dont vous avez besoin vient naturellement chez vous. Vous faites moins et accomplissez plus. Vous n’êtes pas accablé par le passé ou inquiet pour  l’avenir, vous circulez dans le présent éternel.

Cet état de conscience plus élevé est le berceau de toute créativité. L’esprit est dans un état ouvert, réceptif et il est capable de recevoir des flashs créatifs et de nouvelles perspectives. Comme Marcel Proust a écrit:

“ Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. ”

La méditation diminue la dépression, l’anxiété et l’insomnie

Les effets émotionnels de rester au calme et aller à l’intérieur de soi sont profonds. L’état profond de repos produit par la méditation entraîne le cerveau à libérer des neurotransmetteurs, notamment la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine et les endorphines. Chacune de ces substances présentes naturellement dans le cerveau a été liée à différents aspects du bonheur:

  • La dopamine joue un rôle clé dans la capacité du cerveau à éprouver du plaisir, se sentir récompensé, et rester concentré.
  • La sérotonine a un effet calmant. Elle soulage la tension et aide à nous sentir moins stressés et plus détendus et concentrés. Les faibles niveaux de ce neurotransmetteur ont été associés à la migraine, l’anxiété, le trouble bipolaire, l’apathie, des sentiments d’inutilité, la fatigue et l’insomnie.
  • L’ocytocine (le même produit chimique dont les niveaux augmentent au cours de l’excitation sexuelle et de l’allaitement), est une hormone de plaisir. Elle crée un sentiment de calme, de contentement et de sécurité, tout en réduisant la peur et l’anxiété.
  • Les endorphines sont plus communément connues comme les produits chimiques qui créent l’euphorie, souvent étiquetés « l’ivresse du coureur ». Ces neurotransmetteurs jouent de nombreux rôles liés au bien-être, y compris la diminution des sentiments de douleur et la réduction des effets secondaires du stress.

La méditation entraine la libération simultanée de ces neurotransmetteurs, quelque chose qu’aucun médicament ne peut faire – et tout cela sans effet secondaire. Un nombre croissant de recherche médicale apporte des preuves scientifiques que la méditation de pleine conscience soulage la dépression, l’anxiété, le stress post-traumatique et d’autres troubles de l’humeur. Une étude pivot (publiée dans le numéro d’Avril 2012 d’Emotion) menée par des scientifiques de l’Université de Californie, San Francisco, a constaté que les participants qui ont subi un programme court et intensif de méditation étaient moins déprimés, anxieux et stressés, tout en éprouvant plus de compassion et en prenant conscience des sentiments des autres.

La méditation peut aussi bénéficier aux personnes souffrant de douleur chronique, potentiellement diminuant ou éliminant le besoin de médicaments. Une étude menée par Wake Forest University School of Medicine (publiée dans le numéro d’Avril 2011 de Journal of Neuroscience) a constaté que les participants qui ont assisté à quatre séances d’entraînement à la méditation de 20 minutes, au cours de quatre jours ont connu une forte diminution de leur sensibilité à la douleur. En fait, la réduction des taux de douleur était significativement plus élevée que celle trouvée dans des études similaires impliquant des pilules placebo, la morphine et d’autres médicaments antidouleur.

Méditation: Le lieu de naissance du bonheur

Au-delà des bénéfices substantiels que la méditation crée pour la physiologie corps-esprit, le plus beau cadeau de la méditation est le sentiment de calme et de paix intérieure qu’elle apporte dans votre vie quotidienne.

Lorsque vous méditez, vous allez au-delà du bavardage bruyant de l’esprit dans un endroit totalement différent: le silence d’un esprit qui n’est pas emprisonné par le passé ou l’avenir. Ceci est important parce que le silence est le berceau du bonheur. Le silence est le lieu où nous obtenons nos éclats d’inspiration, nos tendres sentiments de compassion et d’empathie, et notre sens de l’amour. Il rassemble toutes nos émotions délicates, et le grondement chaotique du dialogue interne les noie facilement. Mais lorsque vous découvrez le silence dans votre esprit, vous n’avez plus à prêter une excessive attention à toutes les images aléatoires qui déclenchent l’inquiétude, la colère et la douleur.

Lorsque vous méditez sur une base régulière, toutes vos pensées, les actions et les réactions sont infusées avec un peu plus d’amour et d’attention consciente. Le résultat est une plus grande appréciation et une prise de conscience profonde de la qualité divine de l’existence.

Source : www.chopra.com,

Traduit de l’anglais par Tsvetelina Koleva

Apparemment,  les bénéfices de la méditation sont nombreux et moi, je veux absolument en profiter. Je me demande même pourquoi j’ai attendu si longtemps pour essayer. Maintenant, je vois la méditation comme une pièce pleine de trésors et la seule chose qui me reste à faire est d’y entrer !

Je me suis inscrite à un cours en ligne de Deepak Chopra  il y a deux semaines et j’ai eu accès aux quelques séances de méditation. Il est vrai que j’ai senti ce calme et cet état d’esprit qui sont décrits dans l’article. Maintenant, j’ai envie d’aller encore plus loin et d’étudier cette pratique plus profondément. Je veux découvrir ce trésor…Et je vous ferai part de mes expériences bien sûr.

Avez-vous essayé de méditer ? Quels sentiments avez-vous éprouvés ?

Pourriez-vous nous recommander des cours ou des vidéos que vous avez suivis ?

Partagez vos expériences avec nous…

Avec calme,

Tsveti

Photo rmhealing

{ 2 commentaires… laissez un commentaire }
  • Max Sep 18, 2014

    Bonjour, et merci pour cet article !
    Personnellement c’est avec le livre d’Eckart Tolle « le pourvoir du moment présent » que j’ai réellement découvert la méditation.
    Je le recommande !
    🙂 Max

    Répondre
    • Tsveti Sep 18, 2014

      Bonjour Max,
      Merci pour ta recommandation! Apparemment c’est un très bon livre. Je l’ai acheté il y a un moment, mais je ne l’ai pas encore lu. J’ai hâte de le découvrir.
      Amicalement,
      Tsveti

      Répondre

Laisser un commentaire