Histoires positives

Le jardin merveilleux

Assan et Hassan étaient deux amis inséparables, ils travaillaient dur pour gagner leur vie. Le premier était paysan, le deuxième berger, mais hormis cela, ils avaient tout en commun. Ils avaient grandi ensemble, s’étaient mariés la même année, avaient perdu leurs femmes à quelques semaines d’écart.

Seule lumière au tableau, leurs enfants. Assan avait une fille belle et aimante et Hassan un fils vaillant et aimable. Un matin, au début du printemps, Hassan trouve tous ses moutons morts, son troupeau est décimé par une étrange maladie. Pas une seule bête debout. En larmes, il va voir son ami :

– Je suis venu te faire mes adieux. J’ai perdu mon troupeau, je dois partir chercher du travail ailleurs.

Assan, le paysan, est bouleversé. Il serre son ami dans ses bras en pleurant :

– Hassan, mon frère, depuis que je suis né, la moitié de mon cœur est avec toi, tu ne peux pas refuser la moitié de ma terre. Sèche tes larmes, prends la houe et viens labourer avec moi. A partir d’aujourd’hui, la moitié de ma terre est tienne.

Hassan le berger est devenu paysan ce jour-là. Un jour, Hassan le berger est en train de bêcher son lopin de terre, quand sa houe heurte un objet métallique. Il creuse fiévreusement et découvre une vieille marmite rouillée. Il la déterre et l’ouvre ; elle est remplie de pièce d’or. Fou de joie, il emporte le trésor et se précipite chez son ami Assan: Lire la suite…

aigle-ou-poule

Un homme trouva un jour un œuf d’aigle et le déposa dans le nid d’une poule. L’aiglon vit le jour au milieu d’une portée de poussins de basse-cour et grandit comme eux.

Toute sa vie l’aigle fit ce qu’une poule de basse-cour fait normalement. Il chercha dans la terre des insectes et de la nourriture. Il caqueta de la même façon qu’une poule de basse-cour. Et lorsqu’il volait, c’était dans un nuage de plumes et sur quelques mètres à peine.

Après tout, c’est ainsi que les poules de basse-cour sont censées voler.

Les années passèrent. Et l’aigle devint très vieux. Un jour, il vit un oiseau magnifique planer dans un ciel sans nuage. S’élevant avec grâce, il profitait des courants ascendants, faisant à peine bouger ses magnifiques ailes dorées.

« Quel oiseau splendide ! » dit notre aigle à ses voisins… « Qu’est-ce que c’est ? »

« C’est un aigle, le roi des oiseaux » …caqueta sa voisine…. « Mais oublie ça. Tu ne seras jamais un aigle. »

Ainsi l’aigle n’y pensa jamais plus.

Il mourut en pensant qu’il était une poule de basse-cour. Lire la suite…

“Ce n’est que dans la liberté individuelle que l’amour et l’humain peuvent fleurir ; et seule une éducation basée sur la connaissance de soi peut offrir cette liberté.”

― Jiddu Krishnamurti

la femme et l'oiseau

La femme et l’oiseau

Il était une fois un oiseau, doté d’une paire d’ailes parfaites aux plumes étincelantes et aux couleurs merveilleuses. Bref, un animal fait pour voler librement dans le ciel, à la plus grande joie de ceux qui l’observaient.

Un jour, une femme vit cet oiseau et s’en éprit. Elle le regarda voler, bouche bée d’admiration, le cœur battant la chamade, les yeux brillants d’émotion. Il l’invita à l’accompagner, et ils volèrent ensemble en complète harmonie. Elle admirait, vénérait, célébrait l’oiseau.

Mais un jour la femme pensa: « Peut-être aimerait-il découvrir des montagnes lointaines ? » Elle eut peur. Peur de ne plus jamais éprouver cela avec un autre oiseau. Et elle se sentit jalouse de l’oiseau et de son pouvoir de voler. Lire la suite…

Le pot fêléUne vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d’une perche qu’elle transportait, appuyée derrière son cou.

Un des pots était fêlé, alors que l’autre pot était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d’eau.

À la fin de la longue marche du ruisseau vers la maison, le pot fêlé lui n’était plus qu’à moitié rempli d’eau.

Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes, alors que la vieille dame ne rapportait chez elle qu’un pot et demi d’eau.

Bien sûr, le pot intact était très fier de ses accomplissements. Mais le pauvre pot fêlé lui avait honte de ses propres imperfections, et se sentait triste, car il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé.

Après deux années de ce qu’il percevait comme un échec, il s’adressa un jour à la vieille dame, alors qu’ils étaient près du ruisseau. Lire la suite…

Le bâtisseur de ponts

« Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. »

− Isaac Newton

histoire inspirante le bâtisseur de ponts

Voici l’histoire de deux frères qui s’aimaient beaucoup et vivaient en parfaite harmonie dans leur ferme jusqu’au jour où un conflit éclata entre eux.

Les deux frères vivaient du travail de leurs champs. Ils cultivaient ensemble et récoltaient ensemble. Ils avaient tout en commun. Tout commença par un malheureux malentendu entre eux. Mais peu à peu, le fossé se creusa jusqu’au jour où il y eut une vive discussion puis un silence douloureux qui dura plusieurs semaines.

Un jour quelqu’un frappa à la porte du frère aîné. C’était un homme à tout faire qui cherchait du travail. Quelques réparations à faire… Lire la suite…

Je partage avec vous ce texte inspirant écrit par Jorge Bucay. Il parle des relations humaines qui reposent sur la confiance, l’écoute et l’encouragement.

Les relations humaines dont nous avons besoin

Vous avez peut-être rencontré ces phrases quelques part, mais cela vaut le coup de les répéter pour s’en inspirer et y réfléchir…

 

 

 

Je veux que tu m’écoutes sans me juger

Je veux que tu exprimes ton opinion sans me donner des conseils

Je veux que tu aies confiance en moi sans exiger de moi Lire la suite…

les étoiles de mer - histoire inspiranteL’histoire originale fait partie d’un essai écrit en 1969 par Loren Eiseley, un écrivain américain, anthropologue, éducateur et philosophe.

Je partage avec vous aujourd’hui une de ses nombreuses adaptations, mais le message essentiel reste le même – nous avons tous l’opportunité de créer un changement positif dans le monde. Lire la suite…

positif-négatifAujourd’hui je partage avec vous une parabole pour vous faire réfléchir sur votre attitude envers les aspects positifs et négatifs dans votre vie.

Une fois un sage a dit à son disciple:

– S’il te plaît, regarde cette chambre et essaye de trouver  tout ce qui est brun.

Le jeune homme a regardé autour de lui. La chambre avait beaucoup d’objets bruns: des cadres en bois, un canapé, une tringle à  rideaux, des couvertures de livres et beaucoup d’autres choses.

– Maintenant, ferme tes yeux et compte tous les objets… bleus – lui a demandé l’enseignant.

Le jeune homme était embrouillé : Lire la suite…

Un soutien inconditionnel

un soutien inconditionnel

Lorsqu’Andrew se préparait pour une journée de travail, il a dit à sa femme qu’il avait trouvé enfin le courage de demander à son patron une augmentation de salaire. Toute la journée, il se sentait nerveux et anxieux, pensant à sa prochaine réunion. Et si M. Larchmort refuse de lui donner l’augmentation tant désirée? Andrew avait travaillé très fort au cours de ces derniers mois et avait fait de très bonnes affaires pour l’agence de publicité Brear et Hopkins. Bien sûr, il méritait une augmentation de salaire.

L’idée d’aller dans le bureau de M. Larchmort inquiétait beaucoup Andrew. Tard dans l’après-midi, il a finalement rassemblé son courage pour franchir le seuil de la porte de son supérieur. Lire la suite…

6) Eprouver du bonheur en toute occasion et éviter la souffrance

Réalisez-vous que vous pouvez éprouver du bonheur même si vous avez des mauvaises expériences ? Vos sentiments dépendent de vos réactions et de votre attitude. Vous avez le pouvoir de choisir comment réagir et comment percevoir une situation.

Comme dit un proverbe bouddhiste ¨La douleur est inévitable, la souffrance est facultative¨.

La douleur est inévitable. La souffrance est un ensemble d’habitudes de l’esprit que nous avons inconsciemment et passivement adoptées  pour répondre à ces douleurs inévitables que la vie met sur notre chemin. Nous pouvons créer de nouvelles habitudes. Nous sommes des machines d’apprentissage incroyablement efficaces.

Dans le passé, nous avons appris ces habitudes de nos parents, de nos proches et amis, de notre culture, de ce qui semblait fonctionner une fois. Il est possible de prendre le contrôle de votre propre attention et apprendre à la libérer de cette tendance à se concentrer sur la blessure, la douleur, le manque et les regrets.

Les pensées se développent avec attention. Si vous vous concentrez sur les pensées négatives, elles vont se développer encore plus. Lire la suite…